1000 photos d’indiens passées dans le domaine public

Plus de 1000 photos d’indiens de Edward Curtis du début du siècle en libre téléchargement !

La bibliothèque du Congrès (en anglais : Library of Congress) assure la fonction de bibliothèque de recherche du Congrès des États-Unis et, de facto, constitue la bibliothèque nationale américaine. Instituée en 1800, il s’agit de la bibliothèque fédérale la plus ancienne du pays. Elle est divisée en plusieurs bâtiments : Thomas Jefferson BuildingJohn Adams BuildingJames Madison Memorial Building et le Packard Campus, destiné à la documentation audiovisuelle. Il s’agit de la plus grande bibliothèque au monde en nombre de livres et de références.
Sur son site en ligne se trouve en libre téléchargement et en haute définition, plus de 1 000 photos originales de l’impressionnante collection d’Edward Curtis, l’ethonologue-photographe qui a à son actif le plus gros travail iconographique des tribus indiennes jamais réalisé.

Edward Curtis

Edward Curtis

Né dans une ferme du Wisconsin en 1868, Edward Sheriff Curtis est devenu photographe professionnel à Seattle. En 1895, il a photographié la princesse Angeline, la fille du chef Duwamish Seattle, dont la ville porte le nom.
Cette rencontre a suscité la fascination de Curtis pour les cultures et la vie des tribus amérindiennes. Il rejoignit bientôt plusieurs expéditions pour visiter les tribus de l’Alaska et du Montana.

photos anciennes indiens d'amérique

photos anciennes indiens d'amérique

photos anciennes indiens d'amérique

photos anciennes indiens d'amérique
En 1906, Curtis fut approché par le riche financier J.P. Morgan, qui était intéressé par le financement d’un projet de documentaire sur les peuples indigènes du continent. Ensemble, ils ont conçu une série de 20 volumes, appelée The North American Indian.
Avec le soutien de Morgan, Curtis a passé plus de 20 ans à sillonner l’Amérique du Nord, à la création de plus de 40.000 clichés dans plus de 80 tribus différentes. Il a fait des milliers de cire enregistrements de cylindres de chansons indigènes et de leurs langues, et écrivit des histoires orales, des légendes et des biographies.

photos anciennes indiens d'amérique

Le père d’Edward Curtis était prédicateur et emmenait souvent son fils dans de longs voyages à cheval et en canoë lorsqu’il parcourait sa paroisse dispersée. Curtis connut donc très tôt la vie au grand air, ce qui devait lui servir par la suite. Il exerça à partir de 1891, après la mort de son père, la profession de photographe en studio à Seattle.

Une équipe scientifique qui parcourait les montagnes voisines, séduite par ses capacités de guide et de photographe l’aida à obtenir un contrat qui lui permit de partir en Alaska comme photographe officiel de l’expédition Harriman.

Il commença ensuite l’étude des Indiens, qui le fascinaient, par un été chez les Indiens de la Prairie, accompagné d’un anthropologue. Sa passion ne le quitta pas jusqu’en 1930, date de parution du vingtième et dernier tome de sa monumentale encyclopédie.

 

photos anciennes indiens d'amérique
Dans ses efforts pour capturer et enregistrer ce qu’il a vu comme un prétexte de fuite de la vie, Curtis s’est parfois immiscé dans l’authenticité documentaire de ses images. Il a fait poser ses sujets dans les milieux romantiques dépouillés de tout signes de la civilisation occidentale, plus représentatif d’une existence pré-colombienne imaginée que la vie réelle des sujets dans leur époque.
Il a eu comme ambition d’entreprendre l’inventaire photographique exhaustif de tous les indiens des 80 tribus existantes. Cette population indienne qui était estimée à plus d’un million d’individus au XVIIIe siècle était descendue aux alentours de 40 000 lorsqu’il débuta son projet.

Une partie de son travail fut publiée dans une somme en vingt volumes intitulée : « The North American Indian », comprenant 2 500 photographies, 4 000 pages de textes, alors qu’au final, Curtis réalisa près de 50 000 prises de vue.

Son œuvre est un élément majeur de l’histoire des natifs sur le sol des États-Unis, mais elle constitue aussi un évènement et une première dans l’histoire de la photographie.

photos anciennes indiens d'amérique

photos anciennes indiens d'amérique

photos anciennes indiens d'amérique photos anciennes indiens d'amérique photos anciennes indiens d'amérique photos anciennes indiens d'amérique

Articles Relatifs…

Commentaires Facebook