Les Mondes d’Hitchcock et de Kubrick réunis dans un Mashup Surréaliste

Les Mondes d’Hitchcock et de Kubrick réunis dans un Mashup Surréaliste : The Red Drum Getaway

Si vous aimez Alfred Hitchcock et Stanley Kubrick, vous devriez être friands de vidéos qui nous font voir leurs films d’une manière nouvelle. C’est exactement ce qu’on fait Adrien Dezalay, Emmanuel Delabaere, et Simon Philippe dans The Red Drum Getaway, qui écrasent Hitchcock et Kubrick dans les quatre minutes de leur « collision cinématographique ». Le synopsis dit ceci : « Jimmy commençait une assez belle journée », jusqu’à ce qu’il se heurta à Jack et les choses sont soudainement devenues bizarres. »

« Jimmy » se réfère, bien sûr, à Jimmy Stewart comme on le voit dans le film d’Alfred Hitchcock. Et « Jack » se réfère à Jack Nicholson vu dans l’œuvre de Stanley Kubrick, qui, bien sûr signifie Jack Nicholson de Shining. Chose assez étrange, vous pourriez penser que ces deux-là ne se seraient jamais rencontrés l’un l’autre, mais qu’arriverait-il alors si le gang de drougs d’Orange Mécanique faisait partie de la distribution ? Ou si ce pauvre Jimmy découvrait les passe-temps aristocratiques fétichistes de Eyes Wide Shut ?

Quand un auteur prolifique entre avec succès dans notre subconscient, comme Hitchcock et Kubrick l’on si souvent fait, nous décrivons leur travail, comme « onirique ». Mais l’art comme dans un rêve peut aussi fournir de la matière à nos cauchemars, comme le fait The Red Drum Getaway en mélangeant intimement ces deux mondes cinématographiques disparates. Cela commence comme les films flippants les plus poignants qu’aucun d’entre nous n’ont jamais enduré. C’est aussi un cadre idéal pour Jack, qui, comme nous le savons, est déjà devenu fou à cause de son alcoolisme et de l’aiguillon des esprits qui hantent l’Hôtel Overlook. Et comme pour Jimmy, se retrouver dans un Vertigo aux travers assez surréaliste pour le préparer à la fin d’une année 2001 complètement psychédélique.


Les internautes ont aussi aimé…







Articles Relatifs…

Commentaires Facebook